OÙ ES-TU ÉOLE ?

Des élèves de 6ème du collège du Jas de Bouffan à Aix-en-Provence se sont appropriés cette idée et l’ont développée dans le cadre d’un atelier d’écriture de chansons.  Pendant une quinzaine de séances, avec les 25 élèves, nous avons commencé par comprendre les énergies et l’intérêt du vent. Éole, tout naturellement est venu nous souffler des réponses !  Des mots sont nés de ces réflexions, puis des phrases, puis un texte, formaté en chanson.  Une musique s’est ajoutée et les élèves ont choisi de chanter eux-mêmes la chanson. Un CD a été édité à 200 exemplaires et distribué pour Noël.

 

       

Je viens te voir, j’ai un méga problème
L’énergie sur Terre, c’est plus vraiment ça
Ceux qui ont le pouvoir, ils n’agissent pas
On marche sur la tête, tu parles d’un système
J’ai trop de pollution, je manque d’énergie
J’ai juste besoin d’un très grand bol d’air
Et le temps qui passe ne fait rien à l’affaire
J’te jure, Eole, faut qu’t’écoutes mon cri

Où es-tu Éole ?
Sais-tu que je t’attends
Que fais-tu Éole ?
Toi qui es si puissant
Il serait temps que tu t’envoles
et que tu lâches ton cerf volant
J’ai besoin de ton épaule
et de ton souffle rugissant

Tu me dis que t’as peur de me déranger
Que tu ne captes pas assis sur ton nuage
Tous mes emails et tous mes messages
N’me réponds pas que tu n’as plus de forfait
Qu’t’es jamais là, que tu ne sers à rien
C’est bien l’ moment d’aller pleurer chez ton père
Poséidon, je m’trompe, c’est bien le dieu de la mer ?
Et, lui aussi, des ennuis à cause de nous, il en a plein

Où es-tu Éole ?
Je suis bien impatient
Que fais-tu Éole ?
Toi qui es dans le vent
Ici il n’y a plus de pétrole
et ça devient urgent
que tu te la joues bénévole
avec nos moulins à vent

Dis-moi que tu viens, maintenant
On va te faire la fête, ce sera géant
Partout sur la planète
Tu seras le maître du temps
l’origine d’un nouveau courant
écolo à 100%

Eh oh, eh oh, eh oh, Éole – Pour moi c’est important
Eh oh, eh oh, eh oh, Éole – de vivre au gré du vent
Eh oh, eh oh, eh oh, Éole – Je n’suis qu’un enfant
eh oh, eh oh, eh oh, Éole – qui veut devenir grand

Comments are closed.

ARDEMO.FR - Thierry BRAYER © 2017