Archive for Non classé

MOI, JE…

Carnoux et le collège Saint-Augustin. Des réflexions philosophiques faites par les élèves autour de saint Augustin.

moije

Téléchargez ‘Moi, je…’

KRATOX

Une énergie dans le vent ! (II)

Des élèves de 6ème se sont appropriés cette idée comme l’an passé avec ÉOLE, mais plutôt que de faire une chanson , il a été question de faire une pièce de théâtre de 20 minutes qu’ils ont interprétée en fin d’année : trois personnages plus un narrateur en voix-off. L’histoire raconte l’antagonisme de deux personnages qui se disputent sur un sujet très actuel : la pollution et surtout de l’incidence de l’activité humaine sur la vie de notre planète. La Terre décide alors d’écouter leurs revendications, vers une fin heureuse, évidemment …

kratox4

Il est une fois, en ce moment, au début du 21ème siècle, deux personnes que tout oppose : Pedro Kratox, un riche industriel, aussi sale qu’un baril de pétrole et Éoline de Bel-Air, une jolie jeune femme qui sent bon la rose et qui tente de protéger la nature que Kratox aurait abîmée, selon elle ! Évidemment, quand ils se croisent, c’est pour se dire des grossièretés que nous ne pouvons rapporter aujourd’hui tant elles sont violentes. Vous ne nous croyez pas ? En voici un exemple, la dernière fois, pas plus tard qu’hier, c’était dans un supermarché où normalement Éoline ne va, préférant les petits commerçants dans les rares villages qui existent encore. Kratox est arrivé brutalement sur le parking avec son énorme camion citerne, faisant un horrible nuage noir de fumée et en klaxonnant très fort pour bien se faire remarquer, Il prend sans hésiter la seule place qui reste, alors qu’Éoline est en train de s’y garer avec sa toute toute toute petite voiture électrique dans un silence de collège pendant les vacances scolaires..

couverture-kratox

Télécharger ‘Kratox’

UN CADAVRE À LA CLÉ

Le projet « Un cadavre à la clé » a été écrit en une journée et demi avec une trentaine d’élèves du collège Lafayette du Puy-en-Velay. Le fond de l’histoire est le collège lui-même. Des groupes ont été formées, divisant ainsi le travail pour arriver à l’écriture de la nouvelle historico-policière. La notion a permis de trancher rapidement entre les différentes idées.

couverturecadavreàlaclé>> Téléchargez ‘Un cadavre à la clé’ <<

 lafayettepuyenvelay01

 lafayettepuyenvelay03   lafayettepuyenvelay05

source : http://www.clg-la-fayette-le-puy.ac-clermont.fr

LA CHEVALERIE

Le projet du collège Vincent Scotto à Marseille fut d’écrire des nouvelles autour du thème de la chevalerie par des élèves de 4ème.

couverture>> Téléchargez ‘Les Chevaliers Intrépides’ <<

EAU SECOURS !

L’eau serait-elle en danger ? Et nous avec ? Cette carte postale a été créée dans le cadre du projet « EAU SECOURS ! » pendant un atelier d’écriture à Aix-en-provence avec des classes de 5ème1.

CARTE

 

SI LE MONDE NOUS APPARTENAIT

Et si le monde nous appartenait, qu’en ferions-nous ? La réponse par des élèves du collège Henri Barnier de Marseille.

Cartepostale

IL Y A DES ENFANTS QUI…

Collège Félix Coquelle – Printemps des poètes 2012 – Dunkerque (Rosendaël)

PRINTEMPS POETES

Petits ateliers d’écriture de mots et d’idées
sur le thème : ENFANCES

img2.gif

dirigés par Thierry Brayer, écrivain public avec
l’aide précieuse de Lily Blue,

à l’école primaire Félix Coquelle de Dunkerque-Rosendael
(Directrice : Dominique Blanckaert)

dans la classe de CM1/CM2 d’Élvire Senzier

Il y a des enfants qui sont soldats
Pour faire plaisir à leurs parents.
Ils ne savent pas pourquoi,
Mais ils obéissent comme des grands

Il y a des enfants que l’on paye
Pour aller au lycée, au collège :
Comme ça, on les surveille,
Et puis surtout, on les protège !

Il y a des enfants qui doivent marcher
Des kilomètres dans le sable
Pour aller simplement étudier,
En trainant péniblement leur cartable.

Il y a des enfants qui travaillent déjà
Au lieu d’apprendre à lire :
Leur famille, s’ils ne le faisaient pas,
Pourrait bientôt mourir !

Il y a des enfants qui, tous les matins,
Doivent mettre comme des costumes,
Ce n’est pas un Carnaval enfantin
C’est simplement la coutume !

Il y a des enfants qui ont faim
Car ils n’ont pas de cantine.
Et pour manger : que des bouts de pain
Des plantes, quelques racines…

Il y a des enfants sur qui l’on tape,
Peut-être parce qu’ils n’ont pas bien écouté.
Il y a des enfants sur qui l’on frappe,
Quelle que soit la raison, faut arrêter !

Il y a des enfants qui vont pécher
Avec des masques dans le dos :
Ce n’est pas pour rigoler
Mais pour faire peur aux animaux.

Il y a des enfants, dans un lointain pays
Qui fabriquent pour d’autres enfants
De belles chaussures et des ballons jolis,
Mais pas pour jouer, ils n’ont pas le temps.

Et puis il y a moi, enfant d’ici,
Qui rêve que tous les enfants de ma Terre
Fêtent comme moi sans soucis
Le plus longtemps tous leurs anniversaires…

Par les CM1/CM2 :
Manon, Anaïs, Élia, Bruce, Arnaud, Robin, Valentin, Jérémy, Pierre, Valentin, Céleste, Laetitia et Chiara.

EXTRAORDIN’AIR

Collège Félix Coquelle – Printemps des poètes 2012 – Dunkerque (Rosendaël)

PRINTEMPS POETES

Petits ateliers d’écriture de mots et d’idées
sur le thème : ENFANCES

img2.gif

dirigés par Thierry Brayer, écrivain public avec
l’aide précieuse de Lily Blue,

à l’école primaire Félix Coquelle de Dunkerque-Rosendael
(Directrice : Dominique Blanckaert)

dans la classe de CM1/CM2 d’Élvire Senzier

Hier, J’ai cassé une assiette en verre,
Et puis j’ai sauté dans la rivière !
Je me suis coupé avec un morceau de verre :
Surtout ne le dites pas à ma mère !

Grand-père a un très gros derrière,
Il a aussi un œil de verre.
Grand-mère a une cafetière en terre,
Mais Tonton Robert préfère la bière !

Dexter, mon gentil cocker,
A vraiment un sacré flair !
Moi ! C’est la vue que j’ai de super
Avec ma paire de lunettes en verre.

J’ai une boite de crayons verts,
Je suis fier de ma note en grammaire,
Mais j’ai perdu mon équerre,
Et mon père va être en colère…

De l’autre coté de la mer,
Il y a une terre, c’est l’Angleterre :
La mer du Nord c’est ma frontière,
Pas envie de leur faire la guerre !

Je me ressers des pommes de terre,
Des piments et haricots verts,
Du camembert sans les vers,
Ce que je préfère : les hamburgers !

Cette chanson ne manque pas d’air :
Son texte est plein de vers
Qui ne sont pas solitaires,
Tralali lalère…

Par les CP/CE1 :
Éva, Jessica, Wendy, Théo, Gaël, David, Julian, Clara et Lorenza.

C’EST DANS MA NATURE

Un projet mené avec deux classes de 5ème SEGPA du collège du Jas de Bouffan à Aix-en-Provence : recherche des idées, organisation, écriture et enregistrement avec remise d’un livret et d’un CD par élève. Un projet en trois parties : prose, haïkus et poème pour un recueil de 8 pages A5.

Les haïkus

Le texte

Le poème

Rêver …
Un bateau : naviguer
Un bateau : voyager
La plage : se délasser
Les vagues : s’enrouler
La tempête : déchainer
Sous la mer : plonger
Dans la mer : nager
La mer : salée
Plage : se faire bronzer
Planche à voile : surfer
Poisson : pécher
Poisson : manger
Poisson : griller
Bleu de mer : colorer
Bleu de ciel : ne plus parler
Et admirer…

  Puis un jour,
Les rivières : s’agiter,
Les vagues : déborder,
La mer : mouvementée,
Un tsunami : tout emporter,
Ne plus rien dire,
Et pleurer…

  Et enfin, se calmer…
La pluie : en plein été,
Des rivières, ruisseler,
La pluie douce : me mouiller,
Comme un robinet : se laver,
Comme une douche : se relaxer.
Et en plein hiver,
La neige : skier,
La neige : se geler,
La neige : glacer,
La neige : glisser,
Et s’amuser…

couverturenature

Téléchargez le livret de 8 pages

DROITS DE L’HOMME

Cette action se veut révélatrice de l’envie de toutes les générations de ne pas oublier les droits de l’Homme, pour tous les hommes, y compris les plus jeunes. Les élèves du cours de français de Fayçal Oubada – initiateur du projet au lycée Eiffel d’Aubagne – ont interprétés, avec leurs mots, avec leurs idées, avec leurs regards tous les articles de la déclaration universelle des droits de l’Homme pous ses 60 ans ! Enfin, unne exposition a eu lieu le 10 décembre 2008 à l’espace du Bras d’or d’Aubagne. En outre, la rencontre organisée avec le Pôle de Ressources Gérontologiques, et donc avec des générations différentes, leur a été profitable.

ARDEMO.FR - Thierry BRAYER © 2018